Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Une nouvelle augmentation du prix des timbres prévue début 2014


timbres postaux

Le 1er Octobre, La Poste a annoncé une hausse des tarifs applicables aux timbres postaux pour les particuliers comme pour les entreprises. L'opérateur public justifie cette augmentation par la nécessité de maintenir "la qualité et l'équilibre économique du service universel".

 

Le tarif des timbres augmentera le 1er janvier 2014

En ce qui concerne les lettres les plus courantes, appartenant à la première tranche de poids (de 0 à 20 grammes), voici l'évolution des tarifs prévue pour le 1er Janvier 2014 :

 

 

Gamme "timbre-poste"
des particuliers

Gamme "hors timbre-poste"
des entreprises

Lettre Prioritaire

0,63 € → 0,66 €

0,61 € → 0,64 €

Lettre Verte

0,58 € → 0,61 €

0,56 € → 0,58 €

Ecopli

0,56 € → 0,59 €

0,54 € → 0,56 €

Lettre Recommandée

3,41 € → 3,50 €

3,39 € → 3,48 €

 

Toutes tranches de poids confondues, la hausse sera en moyenne de 3,7 % pour les entreprises, contre 4,7 % pour les particuliers. Cette différence de traitement entre les deux cibles de marché est liée à la marge brute réalisée par la Poste, qui est positive à l'heure actuelle sur l'offre faite aux entreprises, mais négative sur l'offre faite aux particuliers.

 

Concernant le segment spécifique de l'envoi de courriers en nombre, le coût des courriers publicitaires va augmenter de 0,9 % et celui des courriers relationnels de 2 %. Toutefois, le tarif de l'offre "Destineo Esprit Libre" conçue pour les TPE/PME restera lui inchangé.

 

Pourquoi une hausse des prix malgré la diminution du volume de courriers ?

 

Les prix pratiqués par La Poste n'ont eu de cesse d'augmenter ces dernières années, alors même que le volume de courriers traités a baissé avec la mutation des habitudes des usagers en matière de communication. L’objectif de cette politique tarifaire est de permettre à l'entreprise publique de conserver le même chiffre d'affaires, en dépit de la baisse des revenus provenant de la livraison de courriers. Et ce, afin de préserver le "service public postal" représenté par les 17 000 guichets de poste présents sur tout le territoire, et de financer les investissements dans la modernisation du réseau national et la construction d'un réseau européen pour la livraison de colis.

 

Un document interne de La Poste, publié par le journal Le Parisien en Juillet dernier, a dévoilé le "projet stratégique" de l'opérateur pour les années à venir. L'intention affichée est clairement de poursuivre la hausse des prix au même rythme tous les ans jusqu'en 2018. A cette allure, les tarifs de la Lettre Prioritaire et de la Lettre Verte devraient dépasser largement les 70 centimes.

 

Dans son communiqué, La Poste a également indiqué que la Lettre Verte était désormais le tarif rapide le plus utilisé, dépassant la traditionnelle Lettre Prioritaire. Cet essor des envois en 48 heures devrait permettre à l'opérateur de réaliser des économies importantes, vu que les lettres affranchies en timbres verts peuvent être livrées simplement par camion. Alors que les lettres prioritaires (J+1) doivent prendre l'avion pour respecter des délais aussi courts. D'ailleurs, on note que l'écart de tarif entre Lettres Prioritaires et Lettres Vertes se creusent sur la gamme "hors timbre-poste" des entreprises (6 centimes au lieu de 5), ce n'est sans doute pas un hasard...

Commencez votre demande de devis en Machine à Affranchir
Donnez votre avis sur cette actualité