Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Gestion de patrimoine

La défiscalisation de patrimoine n'est pas facile. A ce jour, si vous n'êtes pas à la pointe des différents système qui permettent d'assurer une bonne défiscalisation, vous risquez de vous tromper de type d'investissement ou de construction juridique. Faites appel à des professionnels en défiscalisation indépendant, vous serez sûr d'investir au bon endroit.

En tant que dirigeants d’entreprise,  vous devez gérer à la fois votre patrimoine personnel et celui de votre entreprise. Votre stratégie patrimoniale a des conséquences sur votre entreprise,  vos revenus, mais également sur le futur que vous assurez à votre famille. Un conseiller en gestion du patrimoine vous aidera à faire les bons choix.

gestion du patrimoine

 

La gestion de patrimoine, à quoi ça sert ?

Il existe de nombreuses solutions, plus ou moins risquées, plus ou moins rentables,  pour faire fructifier votre patrimoine. La gestion de patrimoine va maximiser vos gains, tout en limitant les risques. Mais quand faut-il contacter un spécialiste ? D’autres dirigeants d’entreprise se sont certainement engagés dans cette démarche. Retrouvez leurs témoignages ici.

Quel est le rôle d’un conseiller en patrimoine ?

En confiant la gestion de votre patrimoine (financier, immobilier, professionnel, personnel…) à un spécialiste, vous bénéficiez des meilleurs conseils en matière de fiscalité, droit, économie, et finance. Que ce soit pour vous constituer un capital, préparer la cession de votre entreprise, ou percevoir des revenus réguliers, le conseiller intervient pour vous proposer le cadre juridique et fiscal adapté.

  • Dans un premier temps, il établit un état des lieux de votre patrimoine et s’attache à définir avec vous vos objectifs, besoins, et attentes. On parle de bilan patrimonial.
  • Il analyse les tendances des marchés et vous propose les orientations les plus intéressantes (épargne salariale, assurances, valeurs mobilières ou immobilières, défiscalisation, prévoyance, protection du conjoint…) en adéquation avec votre situation, vos projets et contraintes.
  • Il réalise les placements ou autres opérations en votre nom. Il assure la négociation des transactions et leur suivi.

 

Les leviers à disposition du gestionnaire de patrimoine

Pour optimiser le capital de ses clients et faire fructifier leur patrimoine, le gestionnaire travaille divers produits financiers et immobiliers dont il suit les évolutions fiscales :

La législation fiscale : défiscalisation de revenu, défiscalisation du capital, droits de succession, droits de mutation, Loi Madelin, article 83, pacte Dutreil…

Les placements financiers : assurances vie, PEE, PERCO, placements boursiers…

Les investissements immobiliers : Loi Pinel, Loi Malraux-Monuments historiques, location meublée professionnelle, démembrement de propriété, SCPI, Loi Scellier, Loi de Robien, Girardin Entreprise…

La diversification patrimoniale : investissement dans les PME, dans les produits d’art, les vignobles…


A qui s’adresser ?

Le conseiller en gestion de patrimoine  peut exercer sa profession en libéral ou en tant que salarié. Vous pouvez donc vous adresser à :

  • Un gestionnaire de patrimoine indépendant, exerçant dans un cabinet spécialisé,
  • Un gestionnaire patrimonial   salarié dans un établissement bancaire ou une compagnie d’assurance,
  • Un franchisé, travaillant pour une grande enseigne.

 

Quelle différence entre un CGP et un CGPI ?

 

Le CGPI : Totalement indépendant, il peut choisir les produits les plus performants et proposer un large panel de produits en toute indépendance. Certains promoteurs ont cependant tendances à élever la commission de façon démesurée, ce qui pourrait compromettre le CGPI.

 

Le CGP: ses conseils ne sont pas motivés par un versement de commissions. Par contre, il sera enclin à ne vous proposer que les produits de son établissement.

 

Comment choisir ?

Le conseiller en gestion patrimoniale indépendant (ou CGPI) doit être agréé auprès d’une association professionnelle de type ANACOFI ou CNCIF. Vous pouvez vérifier sa réputation sur le site www.amf-france.org.

Seuls les intermédiaires en opérations de banque et en services de paiement peuvent vous proposer des produits bancaires (ORIAS). Le CGPI doit aussi détenir le statut de courtier en assurances pour pouvoir vous proposer ce type de produits, être accrédité Conseiller en Investissements financiers (CIF), etc.

En tout état de cause, il doit vous remettre, dès la première rencontre, un document sur lequel figure toutes ses autorisations et agréments.


Combien ça coûte ?

La majorité des conseillers en gestion patrimoniale indépendants se rémunèrent en prélevant un pourcentage sur la vente des produits, cette commission étant versée par le promoteur.

  • Immobilier : 5 % environ
  • Assurance-vie : de 1 à 2 %
  • Valeurs mobilières : environ 0,3 %

Ils peuvent facturer également des honoraires en fonction du temps passé et de la complexité de votre situation.

Commencez votre demande de devis en Gestion de patrimoine