Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Compte personnel de formation : communiquer auprès des salariés

Le compte personnel de formation (CPF) viendra prendre la suite du DIF (Droit Individuel à la Formation) à partir du lundi 5 janvier 2015. Pour lever les doutes et répondre aux interrogations, il est nécessaire que les entreprises informent dès à présent leurs salariés.

Compte personnel de formation

Compte personnel de formation : des incertitudes subsistent

Nous vous expliquions il y a quelques jours que le CPF faisait suite à l’ANI (Accord National Interprofessionnel) du 14 décembre 2013 ainsi qu’à la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale (voir : Formation professionnelle : changements au 1er janvier 2015). Mais si ces lois datent de plusieurs semaines, il reste encore un point à éclaircir. En effet, la liste interprofessionnelle nationale (rédigée avec le COPANEF, Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation) ainsi que les listes régionales et sectorielles ne sont toujours pas connues. Ces listes sont pourtant indispensables puisqu’elles permettent de préciser quelles seront les formations éligibles au compte personnel de formation et qui pourront donc être suivies par les salariés.

Informer les salariés sur la fin du DIF

Le DIF connaitra ses derniers jours en 2014, il est donc important que les employeurs évoquent dès maintenant le sujet avec leurs salariés. En effet, le nouveau compte personnel de formation permettra de reporter les heures de DIF et peut d’ores et déjà intéresser certains employés (par exemple, ceux qui n’avait pas pu préparer une formation dans le cadre du DIF et souhaitent la suivre grâce au CPF). Une cession d’information peut en outre permettre à l’employeur d’évaluer le nombre de salariés qui pourront par la suite demander à bénéficier du droit au CPF et ainsi éviter de voir plusieurs salariés partir en formation à la même période.

CPF : différencier les formations avec autorisation et les formations sans autorisation

Répondre aux questions des salariés sur le CPF pourra être l’occasion pour l’employeur de distinguer :

  • Les formations qui ne nécessitent pas l’autorisation de l’employeur et qui sont réalisées en dehors du temps de travail
  • Les formations réalisées pendant le temps de travail et qui impliquent l’obtention de l’autorisation de l’employeur

 

Une communication nationale sur le compte personnel de formation prévue en janvier

Une fois mis en place, le CPF fera l’objet d’une grande campagne de communication. Les employeurs ont tout à gagner en communicant en amont de cette campagne et en prouvant à leurs salariés qu’ils sont informés et impliqués. Notez que le Ministère du travail propose un portail dédié au compte personnel de formation et destiné aussi bien aux employeurs qu’aux titulaires : www.moncompteformation.gouv.fr

Commencez votre demande de devis en Formation métier
Donnez votre avis sur cette actualité