Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Réforme des retraites : des mesures qui divisent les français

Le projet de loi portant sur la réforme des retraites en France fera l’objet d’un débat début octobre au parlement, en procédure d’urgence. Parmi les grands axes de cette révision, l’allongement progressif jusqu’en 2035 de la durée de cotisation à 43 ans.

Qualifiée de loi « anti-jeunes » compliquant un peu plus l’insertion des jeunes diplômés sur le marché du travail, cette réforme attire les foudres des associations féministes, des syndicats de retraités, et surtout des organisations de jeunesse telles que l’Unef.

 

Les français de plus en plus inquiets pour leur retraite.

Le constat est sans appel : selon un sondage CSA, 69 % des français se disent fermement opposés aux nouvelles modifications du gouvernement concernant les retraites. 81 %, soit plus de 8 personnes sur 10, avouent même être inquiets pour l’avenir de leur propre retraite.

Ce pourcentage est nettement supérieur à celui observé en mai 2003 durant la réforme de François Fillon où seuls 65 % des français jugeaient la situation des retraites inquiétante.

 

Le compte de pénibilité séduit tandis que la revalorisation annuelle des pensions fait débat.

Selon ce même sondage, seul 31 % de la population estime que le gouvernement va dans la bonne direction, alors que plus de 42 % expriment leur soutien au mouvement social du 10 septembre 2013 visant à lutter contre cette nouvelle loi.

Tout n’est cependant pas noir dans ce projet qui divise les français. En effet, 85 % des personnes interrogées sont favorables à la création d’un compte de pénibilité pour les professions les plus éprouvantes et les plus exposées aux risques. 

A l’inverse, les mesures les plus sévèrement critiquées concernent principalement :

  • La revalorisation des pensions qui serait repoussée d’avril à octobre, supprimant ainsi une année d’augmentation de revenu.
  • L’allongement de la durée de cotisation qui retarderait encore un peu plus les départs à la retraite et par conséquent l’arrivée des jeunes sur le marché du travail.

A l’heure où les contrats de retraite complémentaire fleurissent, la date exacte du débat au parlement devrait être annoncée ces prochains jours.  En attendant le verdict, les syndicats appellent à la mobilisation avec de nouveaux mouvements sociaux.

Commencez votre demande de devis en Epargne retraite (PEE, PERCO)
Donnez votre avis sur cette actualité