Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

PERP ou contrat Madelin : quelle épargne retraite pour les indépendants ?

Pour assurer un complément à leur retraite issue du régime général, les travailleurs indépendants ont surtout le choix entre le PERP, plus souple, et le Contrat Madelin, plus avantageux fiscalement.

 épargne retraite indépendant

 Le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) et le Contrat  Madelin sont des produits d’épargne retraite destinés à garantir des compléments de revenus aux artisans/commerçants ou professions libérales à la fin de leur vie active.

Le principe des deux placements est le même : des versements sont effectués par le cotisant tout au long de sa carrière. Au moment de prendre sa retraite, il commence à percevoir des rentes viagères. Ces dernières sont imposées, mais une déduction fiscale fonction des sommes déposées est en revanche consentie chaque année pendant la période de cotisation.

 

PERP : tout en souplesse

Le PERP se distingue surtout par sa flexibilité :

  • Alors que le contrat Madelin est une épargne retraite réservé aux travailleurs indépendants, le PERP s’adresse lui à tout le monde, sans limites de profession ou de statut.
  • Le PERP peut être alimenté avec les fonds d’un autre produit d’épargne retraite, collectif (article 83) ou individuel (contrat Madelin)
  • Les versements sont peu contraignants : montants ajustables à tout moment, arrêt/reprise à volonté
  • Tout ou partie des fonds déposés peuvent être récupérés pour l’achat d’une résidence principale
  • Possibilité de profiter de l’enveloppe de déduction non utilise du conjoint

 

Contrat Madelin : fiscalité optimisée

Le cadre réglementaire du Contrat Madelin est plus contraignant. Les versements annuels doivent par exemple respecter un montant minium. Ils peuvent être complétés par des versements supplémentaires dans la limite de 10 fois le montant minium par an.

Le Contrat Madelin a surtout pour lui un cadre fiscal plus avantageux à partir du moment où les revenus professionnels du professionnel indépendant dépassent le PASS (plafond annuel de la Sécurité Sociale), fixé à 37 548 € pour 2014.

Exemples :

  • Pour des bénéfices de 50 000 euros nets, le PERP octroie 4 500 € de déduction, le contrat Madelin 6 867 €
  • Pour des bénéfices de 70 000 euros nets, le PERP octroie 7 000 € de déduction, le contrat Madelin 11 867 €
Commencez votre demande de devis en Epargne retraite (PEE, PERCO)
Donnez votre avis sur cette actualité