Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Contrats Madelin : épargnez pour votre retraite en payant moins d'impôts

Financer en partie son épargne retraite par une économie d’impôt ? C’est la possibilité offerte par les contrats dits Madelin, qui ne peuvent toutefois être souscrits par les non salariés que sous certaines conditions. 

 retraite madelin

Une épargne retraite réservée aux indépendants

Avec la crise et les perspectives difficiles des régimes de retraite pour les années à venir, la constitution d’une épargne retraite volontaire reste encouragée en France. La preuve : malgré la suppression récente de plusieurs niches et avantages fiscaux, les incitations fiscales à la constitution d'une épargne retraite ont, elles, été préservées. Il faut dire que cotiser à un régime de retraite est d'autant plus nécessaire pour les indépendants que les prestations de leur régime de base sont plus faibles que pour les salariés. Pour les y inciter, des contrats aux règles fiscales avantageuses ont été mis en place. Réservés aux travailleurs indépendants en activité (artisans, commerçants, professions libérales, gérants majoritaires non salariés d'une SARL, personnes ayant le statut de conjoint collaborateur...), ces contrats prévoient que les sommes versées à titre de cotisations sont déductibles des bénéfices imposables, qu’il s’agisse de bénéfices industriels et commerciaux ou de bénéfices non commerciaux.

Des déductions fiscales plafonnées

Mais ils doivent pour cela respecter certains conditions, notamment certains plafonds. Ainsi, si vos bénéfices sont inférieurs à 37 032 euros (qui correspond au plafond annuel de la Sécurité sociale pour 2013), vos cotisations seront déductibles à hauteur 3 703 euros pour cette année. Si vos bénéfices dépassent cette limite de 37 032 euros, vos cotisations seront déductibles à hauteur de 10% du montant des bénéfices, dans la limite de 296 256 €, auxquels s’ajoutent 15% sur la fraction du bénéfices comprise entre une fois et huit fois le plafond annuel de la sécurité sociale (soit entre 37 032 € et 296 256 euros pour l'année 2013). Ce qui fait un maximum déductible de 68 509 euros. Une somme non négligeable ! Attention : le calcul du plafond de déduction fiscale Madelin retraite pour l’année N, se fait par rapport au revenu de l’année N (et non pas N-1). D’autre part, ces plafonds incluent les versements sur d’autres dispositifs d’épargne retraite individuels ou collectifs, et ils s’appliquent pour chaque membre du foyer fiscal.

Une sortie sous forme de rente viagère

A noter tout de même : les fonds placés, en général sur des fonds en euros ou des unités de compte comme l'assurance-vie, ne sont récupérables que sous la forme d'une rente viagère taxée selon le barème de l'impôt sur le revenu. Aucune sortie en capital n'est possible sauf dans le cas d'une liquidation judiciaire ou de l'invalidité de l'épargnant. Et contrairement aux possibilités offertes par les autres placements retraite, les versements sur les contrats Madelin doivent être réguliers dans leur montant et leur périodicité. Enfin, sachez si l’envie vous en prenait qu’une fiscalité avantageuse est également applicable aux contrats Madelin prévoyance, santé et perte d’emploi !

Commencez votre demande de devis en Epargne retraite (PEE, PERCO)
Donnez votre avis sur cette actualité