Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

L’aspartame des canettes de soda light sans danger ?

aspartame_soda  

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a annoncé le mois dernier les résultats de son évaluation des risques sanitaires liés à la consommation d’aspartame. L’organisme ne préconise aucun durcissement de la législation et confirme la dose journalière acceptée (DJA) actuellement en vigueur.

Un épisode supplémentaire dans la longue bataille qui oppose les détracteurs de l’aspartame à une partie de l’industrie agro-alimentaire. Ce ne sera sans doute pas le dernier, mais il tourne cette fois à l’avantage des exploitants du composé chimique.

Le 10 décembre 2013, l’EFSA a rendu publique les conclusions d’une « évaluation complète des risques » de l’aspartame. La consommation de l’édulcorant artificiel serait sans danger « aux niveaux actuels d’exposition ». Seules les personnes atteintes de phénylcétonurie (maladie héréditaire peu répandue) devraient s’efforcer de l’éviter.

La dose journalière acceptée de l’aspartame est actuellement de 40 mg par jour et par kilo de masse corporelle. L’EFSA la confirme et préconise de ne pas revenir dessus.

Après cette bataille gagnée par les pro-aspartame, pas de risque à moyen terme de voir les soda light disparaitre des distributeurs automatiques de canettes.


L’aspartame, en bref

L’aspartame est un édulcorant de synthèse autorisé sur le marché pour la première fois en 1974 aux Etats-Unis. D’un pouvoir sucrant 200 fois supérieur à celui du saccharose, il est surtout connu pour remplacer partiellement ou totalement le sucre dans les sodas light.
Depuis quatre décennies, les polémiques sur ses éventuels dangers pour la santé n’ont jamais cessé.

On retrouve aujourd’hui de l’aspartame dans plus de 6 000 produits, dont 500 produits pharmaceutiques. 200 millions de personnes dans le monde en consommeraient de manière régulière.

Commencez votre demande de devis en Distribution automatique, O.C.S
Donnez votre avis sur cette actualité