Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

La France domine le palmarès des start-up européennes


Start-up : la France en tête du classement

Le palmarès Deloitte des start-up connaissant la plus forte croissance met la France à l’honneur : sur 500 jeunes entreprises répertoriées, 90 sont françaises. En tête, Ymagis, une société française du secteur du cinéma numérique qui a connu une croissance de… 60 000 % !

Nous vous le disions en septembre 2013, la France est une terre fertile pour la création d’entreprise. En effet, les démarches administratives ont été simplifiées de façon significative ces dernières années, notamment par le biais du statut d’auto-entrepreneur.  Actuellement, 7 jours peuvent suffire pour créer une entreprise… C’est beaucoup moins que dans les autres pays de l'UE.

90 jeunes entreprises françaises parmi les 500 au plus fort taux de croissance

Dans le dernier classement des start-up européennes connaissant la croissance la plus forte, la "Deloitte European Fast 500", la France fait mieux que les autres pays, notamment le Royaume-Uni qui, avec 71 représentants, se place en seconde position. Une belle victoire pour Fleur Pellerin qui déclarait lors du salon LeWeb de décembre 2013 que la France devait se positionner comme une « start-up nation ». La ministre de l’économie numérique évoquait alors la « French Tech », l’affirmation de la volonté du gouvernement de créer un environnement favorable au développement d’entreprises à forte croissance.

La complexité fiscale française : un frein au développement des entreprises

Le président d’Ymagis, leader du classement avec une croissance de + 60 000 % en 2013, évoque les difficultés fiscales et administratives qu’il a connu une fois le cap des 50 salariés franchi. Face à la pression du système fiscal et au poids du code du travail, il estime néanmoins que, même s'il est compliqué de s’inscrire dans la durée, la France offre de bonnes conditions pour lancer des projets.

Ces propos font écho à ceux que tenaient Xavier Niel en octobre 2013. Le fondateur de Free, créateur d’un incubateur de jeunes pousses à Paris, déclarait en effet qu’il jugeait l’environnement fiscal français favorable à la création d’entreprise et ajoutait que l’entreprenariat était selon lui un excellent moyen de faire grimper l’ascenseur social...

 

Vous souhaitez créer une entreprise ? Consultez notre guide pratique consacré à la création d’entreprise.

Commencez votre demande de devis en Création d'entreprises
Donnez votre avis sur cette actualité