Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Les quartiers mixtes veulent s’imposer devant les centres d’affaires

centres-daffaires.jpg   

 

Une étude de l’institut Ifop réalisée pour la Société foncière lyonnaise (SFL), révèle que la majorité des cadres dirigeants ont tendance à privilégier les quartiers mixtes plutôt que les quartiers d’affaires. 

 

 

 

Pour les cadres, les bureaux impactent sur la motivation

Les résultats de cette étude sont surprenants.De manière générale, les cadres interrogés (essentiellement des franciliens) sont satisfaits de leurs bureaux. A Paris, 8 cadres sur 10 estiment que leur lieu de travail influence considérablement leur motivation. Alors que les dirigeants confèrent bien moins de pouvoir au lieu de travail. Chez les cadres, ils sont  76 %  à considérer que leurs bureaux impactent leur bien-être, leur travail en équipe (84 %), l’image de l’entreprise (81 %) ainsi que son attractivité pour les clients potentiels.
Dans son étude, l’Ifop s’est adressé en particulier aux cadres exerçant dans Paris et la petite couronne. A Saint-Denis par exemple, 77 % des cadres se déclarent satisfaits de leurs bureaux, loin devant les Hauts-de-Seine, où 73 % des cadres se disent satisfaits de leur lieu de travail, ou le Val de Marne, où seulement 72 % se disent satisfaits.
A La Défense, Neuilly et Levallois, les taux de satisfaction chutent considérablement pour atteindre moins de 70 %.

 

Les quartiers mixtes ont la côte

Les quartiers mixtes, mêlant à la foislogements, bureaux mais aussi commerces sont davantage plébiscités. Jusqu’à 85 % des dirigeants et 72 % des cadres se disent favorables à travailler dans des bureaux installés dans des quartiers mixtes plutôt que dans des quartiers d’affaires essentiellement composés de bureaux. Pour  les personnes interrogées, le quartier autour des bureaux est un élément capital pour leur satisfaction. L’enquête révèle que le quartier d’affaires de La Défense, avec près de 3 000 entreprises, ne fait pas l’unanimité. Seulement 17 % des cadres et  7 % des dirigeants considèrent ce centre propice aux performances d’une entreprise.

L’étude de l’Ifop a été menée du 3 au 21 février, par téléphone et sur internet auprès de 300 dirigeants et de 1 000 cadres d’entreprises privés, comptant plus de 50 salariés, dans Paris et sa petite couronne.

D’une manière générale, les centres d’affaires présentent certains atouts incontestables. Ils permettent par exemple aux entreprises de disposer d’une adresse prestigieuse et des locaux équipés et adapté à leurs besoins.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article dédié aux centres d’affaires

 

Commencez votre demande de devis en Centre d'affaire
Donnez votre avis sur cette actualité