Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Assurance auto : le constat sur smartphone c’est bientôt

 accident_route.jpg  

Dès 2015, le constat à l’amiable pourra se faire sur smartphone et quelle que soit l’assurance à laquelle vous avez souscrit. 

Simplification du constat

Jusqu’ici, il faut avoir un formulaire en papier dans sa boîte à gants pour effectuer un constat à l’amiable en cas d’accident. Mais plus pour longtemps. Les assureurs travaillent actuellement sur une application pour remplacer le constat à l’amiable sur papier. Dès l’année prochaine, la paperasse disparaîtra pour laisser place au constat numérique. L’objectif de cette application est :

  • D’accélérer les procédures de remboursements en cas d’accident
  • De réduire la multitude de papiers à traiter

Pour les assureurs, cette paperasse est onéreuse et retarde  le travail des experts ainsi que la prise en charge du véhicule dans un garage.

Fonctionnalités du constat numérique

 Dans un premier temps, l’application sera disponible sur Android et IOS après l’avoir été téléchargé gratuitement depuis la Play Store de Google et l’App Store d’Apple. Lorsque survient un accident, l’application permettra de remplir certains champs, par exemple, le numéro de l’assuré, la plaque d’immatriculation etc.  Les fonctionnalités de l’application permettent aussi de joindre des pièces telles que les photos ou encore un croquis de l’accident. 

Pour la signature du contrat, exit le stylo, place au doigt qu’il suffira d’apposer sur l’écran de son smartphone à l’endroit dédié. L’application permet d’envoyer directement le constat à son assureur. L’assuré reçoit un mail et un sms en guise d’accusé de réception.

E-constat : un défi d’avenir pour les compagnies d’assurance automobile

L’outil que développent actuellement le Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (Gema) ainsi que la Fédération Française des sociétés d’assurance (FFSA) sera mis à la disposition de toutes les compagnies d’assurances. Selon ses promoteurs, l’application qui portera le nom « E-constat » sera simple d’utilisation, intuitive et guidera l’utilisateur étape par étape.

Limités aux accidents matériels, l’e-constat servira pour les accidents survenus  en France métropolitaine ainsi que dans les départements d’Outre-mer entre deux véhicules immatriculés en France. Mais les assureurs réfléchissent aussi à la possibilité d’utiliser l’e-constat pour les dégâts des eaux.

La dématérialisation du constat est une nouveauté en France. Et dans la quasi-totalité des pays européens, le constat numérique n’existe pas encore. Les Pays-Bas sont les premiers et les seuls jusqu’ici à proposer le constat numérique. Mais l’application lancée en 2011 ne représente que 5 % des constats émis dans le pays, 3 ans plus tard après son lancement. En France, on reproche souvent aux assureurs des délais trop longs, le constat numérique vise à améliorer les choses, reste à voir si l’application trouvera l’adhésion des assurés. 

Commencez votre demande de devis en Assurance automobile
Donnez votre avis sur cette actualité