Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Matériels industriels

Le chariot élévateur est un outil indispensable pour mener des activités courantes de manutention telles que le chargement et déchargement de marchandises, l'entreposage de colis palettisés et la préparation de commandes. Il permet de réaliser des opérations de translation et de gerbage, c'est-à-dire de transport horizontal et vertical, dans les zones de stockage.

 

Quel chariot élévateur pour la société ? Comment le sélectionner ?

 

Les chariots élévateurs doivent être choisis en tenant compte des caractéristiques particulières de l'entrepôt ou de l'espace de travail. En effet, ces appareils ont des performances variables en terme de capacité de charge et de hauteur de levée. Une analyse préalable des besoins de l'entreprise est par conséquent nécessaire pour déterminer quels sont les équipements les plus adéquats en fonction de la nature des charges, de la fréquence des opérations et des distances à parcourir au quotidien.

 

Pour faire le bon choix, il est important de connaître la hauteur maximale à atteindre, soit la hauteur des rayonnages les plus élevés, et le poids maximal des marchandises ou des palettes destinées à être transportées par les engins de manutention. De même, l'état global des sols de l'établissement, la largeur des passages ainsi que le niveau des pentes vont également impacter la prise de décision.

 

Au-delà des traditionnels chariots manuels, les entreprises peuvent acquérir des chariots motorisés thermiques (gaz ou diesel) pour un usage principalement extérieur ou des chariots électriques pour un usage intérieur. L'ensemble de ces véhicules peuvent accepter des équipements de levée et des accessoires divers susceptibles de modifier en profondeur leurs performances initiales.

 

Les obligations des entreprises en matière de chariots élévateurs

 

Les entreprises qui ont recours à des chariots élévateurs se doivent de respecter certaines règles de sécurité, et de veiller à ce qu'ils soient utilisés en adéquation avec les préconisations des fabricants. Ces règles sont susceptibles d'évoluer en fonction du chariot et de sa motorisation puisque les modèles manuels, électriques ou thermiques ne répondent pas aux mêmes normes.

 

Par ailleurs, les entreprises sont tenues de dispenser des formations pour fournir à leurs employés toutes les informations permettant de manœuvrer chaque type de chariot (transpalettes, gerbeurs, préparateurs de commande) et d'apprendre à manipuler leurs équipements de levée. Dans certains cas, une autorisation de conduite doit être délivrée pour pouvoir conduire les véhicules.

 

Sur le long terme, les opérateurs qui utilisent les chariots élévateurs peuvent réaliser les vérifications requises à chaque mise en service des appareils. Mais il appartient aux établissements de procéder à une vérification générale périodique tous les 6 mois de l'ensemble des appareils de levage, par des techniciens qualifiés appartenant ou non à l'entreprise, pour s'assurer de leur bon fonctionnement.

 

 

Nous mettons ce guide à votre disposition pour vous aider à sélectionner les chariots élévateurs les mieux indiqués pour votre entreprise. A votre demande, nous pouvons également vous mettre en relation avec des prestataires de confiance afin d'obtenir un devis personnalisé en moins de 48 h.