Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

La monobrosse, compacte et robuste

Simple d'utilisation, performante et économique, la monobrosse est l'une des solutions idéales en matière d'équipement de nettoyage pour entreprises et collectivités. Si elle est toujours actionnée manuellement, elle dispose en revanche de propriétés différentes en fonction des usages et des modèles et offre des avantages tangibles.

Monobrosse

La monobrosse, qu'est-ce que c'est ?

Une monobrosse ressemble en quelque sorte à une tondeuse à gazon avec à son extrémité un balai rotatif - large disque horizontal – qui, en tournant, permet de ramasser les détritus. En lieu et place du balai rotatif à longues franges peuvent se trouver une brosse de lavage voire un disque dit de décrassage, de cirage ou de lustrage.

La monobrosse est par ailleurs équipée d'un réservoir qui permet de stocker le produit détergent indispensable pour nettoyer les sols.

 

Les différentes sortes de monobrosses

La monobrosse peut être classée selon deux grands types de catégories : en fonction de la vitesse de rotation ou en fonction de la nature du sol à traiter. Autant de critères qui permettent de procéder à un premier niveau de choix.

On retrouve ainsi plusieurs vitesses de rotation :

  • la monobrosse à basse vitesse qui tourne entre 145 et 180 tours/minute pour des opérations de décapage, de ponçage ou de lavage.
  • la monobrosse haute vitesse : entre 380 et 450 tours/minute pour des opérations de lustrage par exemple.
  • la monobrosse bi-vitesse : elle propose le compromis idéal entre basse vitesse et haute vitesse car l'utilisateur choisit entre ces deux fonctions.
  • la monobrosse à très haute vitesse : elle est principalement utilisée pour des tâches de nettoyage à sec, sans produit décapant, car le détergent pourrait alors être projeté et représenter un danger pour l'utilisateur ou les personnes aux alentours. Sa vitesse de rotation va de 800 à 1200 tours/minute.
  • la monobrosse à ultra-haute vitesse : tournant à plus de 1 500 tours/minute, elle est également utilisée pour les opérations de lustrage ou de nettoyage à sec visant l'ultra-brillance.

 

S'il est possible de choisir la monobrosse la plus adaptée à son utilisation en fonction de son niveau de performance, il est aussi tout à fait réalisable de sélectionner le bon modèle en fonction de la nature du sol à traiter.

Ainsi, on peut segmenter les monobrosses comme suit :

  • les monobrosses utiles pour le nettoyage des sols durs : bêton, carrelage, dalles. Elles balayent détritus et autres déchets mais peuvent également décaper, cirer, lustrer et brosser en profondeur. Pour cela, il suffit de remplacer la brosse rotative par un disque plus ou moins dur ou souple.  
  • les monobrosses pour les sols dits « tendres » comme les linoléums, parquets ou sols en vinyle. A l'instar des monobrosses pour les sols durs, elles peuvent également lustrer, poncer et décaper des sols tendres si ses disques ou brosses sont adaptés.

 

Comment choisir et à combien acheter une monobrosse ?

Pour choisir la monobrosse qui convient le mieux au lieu à nettoyer, plusieurs critères sont donc à comparer :

  • la nature du sol à traiter : sols durs ou sols tendres
  • la vitesse de rotation
  • le diamètre de la brosse
  • la capacité du réservoir à détergent/décapant
  • les accessoires disponibles : disques lustreurs, brosses à moquettes...

 

Le prix d'achat oscille entre :

  • 500 € et 2 500 € pour une monobrosse de type sols durs
  • 300 € et 1 300 € pour une monobrosse de type sols tendres
Commencez votre demande de devis en Materiel Nettoyage Professionnel