Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Matériel de nettoyage : autolaveuses, monobrosses, balayeuses…

Il est indispensable de mécaniser et de rationnaliser le nettoyage des surfaces importantes afin de gagner en efficacité et rentabilité. Plusieurs catégories de matériel de nettoyage industriel sont disponibles sur le marché :

  • L’autolaveuse et la monobrosse pour assurer le lavage des surfaces grâce à un produit détergent.
  • La balayeuse pour récupérer les déchets secs ou humides à l’intérieur ou à l’extérieur.

 

 Matériel de nettoyage industriel

 

Matériel de nettoyage : l'autolaveuse

Matériel de nettoyage : autolaveuse

Autolaveuse

 

L’autolaveuse est un matériel de nettoyage tout-en-un : elle aspire, lave et sèche simultanément tous types de surfaces (souples ou dures). En somme, elle combine les actions d’une monobrosse et d’un aspirateur à eau :

  • L’autolaveuse se déplace en avançant grâce à des roues motrices entrainées par le moteur de traction.
  • Un deuxième moteur entraine les brosses qui récurent la surface à nettoyer avec la solution détergente.
  • Le liquide sale est aspiré par un suceur qui laisse le sol sec après son passage.  Pour cela, elle est équipée de deux bacs : l’un contient de l’eau claire et du détergent et l’autre recueille les eaux usagées.

L’avantage de l’autolaveuse est qu’elle permet un entretien rapide des sols : comme elle aspire, brosse, lave et sèche en un seul passage, les locaux sont disponibles immédiatement (pas de temps de séchage nécessaire).

Différents modèles d’autolaveuses pour nettoyer vos locaux professionnels

  • L’autolaveuse compacte est adaptée aux petites surfaces (entre 100et 400 m2). Parfaites pour l’entretien des surfaces dures, leur petit format est particulièrement adapté au nettoyage des zones difficiles d’accès.
  • L’autolaveuse autotractée est parfaite pour les moyennes à grandes superficies (400 à 1 000 m2). Plus rapides que les autolaveuses compactes, les autolaveuses autotractées sont faciles à manier et n’exigent que peu d’effort.
  • L’autolaveuse autoportée est conçue pour les très grandes surfaces (plus de 1 500 m2) : entrepôts, hypermarchés, halls d’exposition…

Autolaveuse à câble ou sur batterie ?

 

Autolaveuse à câble

Autolaveuse sur batteries

Comment ça marche ?

Les autolaveuses à câble se branchent sur l’alimentation électrique grâce à un câble qui peut atteindre 20 à 25 mètres.

Autolaveuses disposant de batteries qu’il est nécessaire de recharger toutes les 2h30 à 4h.

Avantages

Elles ne sont pas limitées en autonomie. Moins chères à l’achat et à l’entretien.

Indispensables pour les grandes surfaces (ou les surfaces très encombrées), elles sont plus mobiles que les autolaveuses à câble.

Inconvénients

Portée de nettoyage restreinte.

Autonomie limitée. Plus coûteuses à l’achat.

Combien coûte une autolaveuse ?

Tout dépend du modèle choisi. Prévoyez un peu plus de 1 500 euros pour une autolaveuse compacte à câble et plus de 8 000 euros pour une autolaveuse autoportée à batteries.

 

Monobrosse, un autre type de matériel de nettoyage

Matériel de nettoyage : monobrosse

Monobrosse

 

La monobrosse est une machine conçue pour l’entretien des sols. Elle peut utiliser tout type de produits d’entretien et être équipée, ou non, d’un réservoir. La monobrosse se compose d’un timon et d’un moteur sur lequel on dispose des disques ou des brosses rotatives.  

Différentes catégories de monobrosses

Quelle utilisation ?

Quel type de monobrosse ?

Nettoyer différents types de surfaces ( carrelage, lino, pierre…), faire un shampoing moquette, décaper…

Monobrosse basse vitesse (150 à 200 tours par minute)

Lustrer ou polir un sol

Monobrosse haute vitesse (400 à 800 tours par minute)

Lustrer des sols protégés par une émulsion spécifique

Monobrosse très haute vitesse (1 000 à 3 000 tours par minute)

 /!\ Les monobrosses haute vitesse et très haute vitesse ne peuvent pas être utilisées pour nettoyer les sols ou shampooiner une moquette, elles servent uniquement au polissage ou au lustrage.

Combien coûte une monobrosse professionnelle ?

Vous pourrez trouver des monobrosses basse vitesse à moins de 300 euros. Néanmoins, si vous chercher un matériel robuste et fonctionnel que vous pourrez utiliser très fréquemment, vous devrez prévoir un budget d’au moins 700 euros.  Pour des modèles plus puissants, disposant de nombreuses brosses polyvalentes, comptez au moins 1 200 euros.

 

Matériel de nettoyage  : la balayeuse

Matériel de nettoyage  : la balayeuse

Balayeuse manuelle

 

Les balayeuses permettent de balayer tout type de surfaces : carrelage, sol d’atelier ou d’entrepôt, parking. On distingue :

  • Les balayeuses manuelles : petites surfaces
  • Les balayeuses accompagnées ou autotractées (conducteur marchant) à essence, électriques ou thermiques (moteur thermique à essence)
  • Les balayeuses  autoportées (conducteur porté) : grandes surfaces

Différents types de balayeuses

  • Balayeuse racleuse : balayeuse mécanique équipée d’un balai racleur orientable utilisée pour les déchets humides de forte densité (boue, fumier…), aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. 80 à 100 cm de largeur de travail, vitesse d’environ 1 km/h. Elle peut être autotractée ou sur chariot.
  • Balayeuse ramasseuse : balayeuse équipée d’un système de ramassage permettant de récupérer les déchets secs et humides de densité faible à moyenne. La balayeuse ramasseuse existe en plusieurs versions :
    • Balayeuse ramasseuse autotractée pour un usage industriel en intérieur. Motorisation électrique (sur batteries).60 à 90 cm de largeur de travail, vitesse de 1 à 4 km/h.
    • Balayeuse ramasseuse sur engin pour un usage industriel en intérieur ou extérieur. Sans motorisation, elle est poussée par un chariot. 150 cm de largeur de travail, vitesse de 3 à 5 km/h.
    • Balayeuse ramasseuse magnétique pour les débris métalliques ferreux. Elle peut être manuelle ou sur chariot.
    • Nettoyeur de plage pour le criblage du sable et la récupération de déchets secs. Elle peut être autotractée ou sur engin.
    • Balayeuse aspiratrice : balayeuse équipée d’un aspirateur puissant pour balayer et aspire les déchets secs ou humides de faible à moyenne densité. On distingue plusieurs types de balayeuses aspiratrices :
      • Balayeuse aspiratrice autotractée pour les grandes surfaces extérieures. 80 à 100 cm de largeur de balayage/aspiration, vitesse de 1 à 5 km/h.
      • Balayeuse aspiratrice autoportée pour intérieur et extérieur. 100 à 150 cm de largeur de travail, vitesse de 1 à 5 km/h. Propulsion électrique sur batterie (intérieur) ou thermique (extérieur).
      • Balayeuse aspiratrice sur engin : voirie principalement. 150 à 220 cm de largeur de travail pour une vitesse pouvant aller jusqu’à 25 km/h. Elle peut être automotrice, c’est-à-dire être un véritable véhicule thermique ou électrique ou être tractée par un tracteur.

Combien coûte une balayeuse ?

Vous trouverez des balayeuses manuelles sans motorisation pour moins de 200 €. Pour les balayeuses accompagnées ou autoportées, les tarifs sont beaucoup plus élevés :

  • 3 000 à 7 000 € pour une balayeuse autotractée thermique
  • 6 000 à 11 000 € pour une balayeuse autotractée sur batteries
  • 15 000 à 20 000 € pour une balayeuse tractée par un engin
  • 20 000 à 45 000 € pour une balayeuse autoportée sur batterie
Commencez votre demande de devis en Materiel Nettoyage Professionnel