Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :

Produits et services

Les articles

Offres

Papier d’imprimante : des qualités et formats variés

Papier d’imprimante : qualités et formats variés  

Lorsque l’on pense aux consommables nécessaires à l’impression, on évoque les cartouches d’encre ou de toner mais on a tendance à oublier le papier d’imprimante. Les nombreuses variétés de papier d’impression méritent pourtant qu’on s’y intéresse.


Voir aussi :


Différentes variétés de papier d’imprimante

En fonction de votre activité, en plus du papier blanc A4 (classique ou recyclé), vous pourrez avoir besoin de :

  • papier pour étiquettes,
  • papier photo de différents formats,
  • papier glacé (pour réaliser des plaquettes, par exemple),
  • papier A3,  blanc ou couleur,
  • transparents pour vidéoprojecteurs…

Avant d’acheter une imprimante, vérifiez qu’elle s’adapte facilement à ces différents formats et types de papier. Certains constructeurs d’imprimantes proposent des gammes de papiers particulièrement adaptés à leurs modèles. Ce sont généralement des papiers qui permettent un meilleur rendu des couleurs.

Comment mesurer la qualité du papier ?

La principale unité de mesure de qualité de papier est le grammage déterminé en g/m² ou gramme par mètre carré. Plus le grammage est faible, plus le papier est fin et souple. Un grammage élevé est synonyme d’un papier épais et robuste. En bureautique, on utilise généralement des feuilles de 80 ou 90 g/m².

D’autres critères peuvent également être utilisés, comme par exemple :

  • L’épaisseur, exprimée en micromètres
  • La main, soit le rapport grammage/épaisseur
  • L’humidité, en poids d’eau ou en %
  • L’opacité, la blancheur et la teinte
  • La rugosité (taille moyenne des bosses), le bouffant (rapport entre la mesure de 5 feuilles ensemble par le grammage) et la rigidité

 

Le saviez-vous ?

  • 500 feuilles constituent une rame ou une ramette s’il s’agit de formats A4 ou A3
  • 25 feuilles forment une main
  • 5 feuilles correspondent à un doigt

L’empreinte écologique du papier

La fabrication de papier d’impression consomme énormément de bois et d’eau et nécessite beaucoup de transport et ce, même si les industries, sous la pression des consommateurs, cherchent à faire un maximum d’économies d’énergie et à recycler davantage l’eau utilisée.

S’il est bien entendu possible d’opter pour du papier recyclé, la politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprise) incite au recyclage et à la modération en matière de consommation de papier. Avec seulement 35 % du papier d’impression recyclé, la France est loin des directives européennes qui imposent aux entreprises de recycler 75 % de leurs déchets.

 

3 idées pour réduire la consommation de papier

  • Imprimer systématiquement en recto-verso
  • Utiliser le dos des documents imprimés comme brouillon
  • Sensibiliser les salariés à l’impact environnemental de leurs impressions

 

 

Commencez votre demande de devis en Imprimante, Multifonction, Photocopieur